Tōfuku-ji, le grand temple du bouddhisme zen à Kyoto

Histoire

Le Tōfuku-ji fut construit entre 1236 et 1255 par le moine Enni (1202-1280), aussi connu sous le nom de SHOICHI Kokushi, à son retour de chine. Celui-ci y étudia une nouvelle forme de bouddhisme zen, un dérivé de la branche Rinzai dont le Tōfuku-ji devint le siège.

Lors de sa construction, il avait pour ambition de devenir le plus grand temple du japon, devant le Todai-ji avec son bouddha géant et le Kofuku-ji avec son immense haut pagode. Son nom est d’ailleurs on contraction du nom de ces deux temples. Malheureusement, les incendies et le mauvais sort ne permettront pas que cela se réalise. Le Tōfuku-ji fut détruit de nombreuses fois dans l’histoire, notamment en 1319, 1334 par des incendies, mais aussi en 1881. Il fut reconstruit à chaque fois par les dirigeants politiques de l’époque et de nouveaux bâtiments y furent ajouté au fur et à mesure pour devenir l’immense complexe bouddhiste que nous connaissons aujourd’hui.

Le Tōfuku-ji est le quatrième des gozan, les cinq grands temples bouddhistes de Kyoto (avec le Tenryu-ji, le Shokoku-ji, le Kennin-ji et le Manju-ji)

Visite

Le Tōfuku-ji est accessible à environ 10 minute à pied de la station « Tofukuji ». Il est également possible de s’y rendre à pied depuis la gare de Kyoto en environ 30 minutes. Pour se rendre dans l’enceinte du temple, on commence par passer dans une petite rue commerçante (Vous y trouverez l’excellent restaurant Dragon Burger), pour ensuite arriver dans des petites rues typique de l’ancienne Kyoto avec énormément de maisons traditionnelles et de petits temples.

L’entrée du temple est gratuite et vous pourrez vous promener dans l’enceinte du temple librement. L’accès à certains bâtiments sont payant et vous permettent d’accéder à d’autre parties du temple, qui peuvent mériter d’être vue.

La première, et non des moindres est la porte Sanmon, qui marque l’entrée du temple avec ses 22 mètres de haut. Cette porte Sanmon, la plus ancienne du japon, est particulièrement impressionnante. Il est possible de la visiter et de monter à son sommet. Elle est classé trésor national.

Le Hojo fait également partie des visites indispensable du Tōfuku-ji. Ce temple est composé d’un magnifique bâtiment entouré de 4 jardins zen, correspondant au 4 point cardinaux. La partie nord propose un remarquable quadrillage de pierre et de mousse. Tandis que le côté sud propose un jardin zen de sable et de pierre inoubliable. Ces lieux sont très fréquentés, mais vous pourrez quand même ressentir l’esprit zen du temple lorsque vous admirerez ces lieux.

Enfin, le Tsutenkyo, un grand pont de bois qui surplombe une forêt d’érable, offre un magnifique point de vue, particulièrement populaire en automne pendant le koyo, lorsque les érables se parent de magnifiques couleurs oranges.

Ce grand complexe est un incontournable du bouddhisme zen au japon. Que ce soit pour la promenade dans son enceinte, ou pour la visite de ses bâtiments, le Tōfuku-ji fait partie des temples qui méritent d’être vue à Kyoto. Il peut également faire l’objet d’une visite groupé avec le Fushimi Inari Taisha, facilement accessible à pied, ou à 2 stations station de train.

Informations pratiques

Tōfuku-ji
Adresse : 15 Chome-778 Honmachi, Higashiyama Ward, Kyoto, 605-0981, Japon
Tel : +81 75-561-0087
Horaires : Ouvert tous les jours, de 8h30 à 16h00
Site internet : http://www.tofukuji.jp/



Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des