Fushimi Inari Taisha, l’incontournable sanctuaire de Kyoto


Le Fushimi Inari Taisha (伏見稲荷大社), situé dans le sud de Kyoto, est un des plus importants sanctuaires shintos du Japon.

Histoire

Construit en 711, il est dédié à la déesse Inari, protectrice des cultures, du riz et de la fertilité. C’est également le plus grand des sanctuaires dédiés à Inari. Il faut savoir que la déesse Inari est une des plus adorée du Japon et que plus de 32 000 sanctuaire lui sont dédiées (un tiers des sanctuaires shinto du Japon).

L’origine de Fushimi Inari Taisha est décrite dans le « Yamashirokoku Fudoki », un ancien rapport sur la culture, la géographie et la tradition orale de la province présenté à l’empereur. « Irogu no Hatanokimi », un ancêtre de « Hatanonakatsue no Imiki », aurait tiré à l’arc sur un gâteau de riz, qui s’est transformé en cygne avant de s’envoler. Finalement, le cygne a atterri sur le sommet d’une montagne, où un bon présage s’est produit et où du riz s’est mis pousser. Inari est ainsi nommé selon ce miracle (le caractère 稲 « ina » veut dire « riz » en japonais). Il a également été décrit dans d’autres textes anciens selon lesquels des prêtres comme « Hatauji » organisaient des fêtes de printemps et d’automne au sanctuaire, et ce depuis que la divinité Inari avait été consacrée sur un plateau dans la région d’ « Inari Mitsugamine » à l’époque de Wado (708-715).

Le sanctuaire

Le sanctuaire est un grand complexe composé de nombreux petits sanctuaires disséminés sur l’ensemble du mont Inari, ainsi que de bâtiments principaux au pied de la montagne. Le sanctuaire est célèbre pour le chemin de pèlerinage, couvert de torii (鳥居), d’environ 4km qui parcoure le mont et rejoins les nombreux sanctuaires jusqu’au sommet à 230 mètres. La promenade est superbe avec plus de 10 000 torii vermillon tout le long du parcours, souvent disposée très près les uns des autres, format un très long couloir. Celle-ci nécessite environ 2 heures de marche. Très fréquenté au début du chemin, celui-ci devient de plus e plus vide à mesure que l’on approche du sommet. L’atmosphère y est vraiment magique et la promenade vaut vraiment la peine. Attention quand même, de très nombreuse marche sont à gravir pour atteindre le sommet. Prévoir un petit mal aux jambes le lendemain pour ceux qui ne sont pas très entrainé.

Les toriis sont pour la plupart des dons réalisés par des particuliers ou des entreprises au sanctuaire. Si vous trouvez les écritures sur les montants des toriis jolis, sachez que c’est le nom du donateur qui apparait. Tout de suite, cela fait moins typique… Si l’envie vous prend de faire un don au sanctuaire et d’acheter un torii, prévoyez un budget entre 1 400 et 10 400 euros.

Vous pouvez découvrir dans cet article le compte rendu de ma promenade spirituelle sur le mont Inari.

Informations pratiques

L’accès au sanctuaire est situé à la sortie de la station Inari, sur la ligne Nara de la compagnie JR West, à 5 minutes de la gare de Kyoto. L’accès au sanctuaire est gratuit.



Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des