Kiyomizu-dera, le temple de l’eau pure à Kyoto


Histoire

Le Kiyomizu-dera (清水寺) est un temple bouddhiste qui fut fondé en 778, à la fin de la période Nara (710-794). Il a été construit à la demande de Sakanoue no Tamuramaro (坂上田村麻呂, 758-811), un général qui deviendra également shogun au début de l’époque Heian (794-1185).

Le bâtiment principal, (hon-do) aurait été reconstruit en 1633 par Tokugawa Iemitsu suite à un incendie qui ravagea le temple. Celui-ci est dédié à la déesse Kannon. L’impressionnante porte Niō, qui se trouve à l’entrée du temple, aurait quant à elle été reconstruite au début du XVIe siècle.

Le temple fut nommé à partir de la chute d’eau qui se trouve dans son enceinte. Celle-ci provient des montagnes environnantes et est réputé pour sa pureté. Le nom « Kiyoi mizu » signifie « Eau pure » en japonais, d’où le nom du temple.

Visite du temple

Ce qui rend le Kiyomizu-dera aussi connu, c’est son bâtiment principal avec sa plateforme à flanc de montagne soutenu par des centaines de piliers en bois. Celui-ci offre une magnifique vue sur la ville de Kyoto et les montagnes environnantes.

Mais avant d’arriver au bâtiment principal, l’entrée dans le temple se fait par la porte principale, l’impressionnante porte Niō aux couleurs vermillon éclatantes. La visite se poursuit en passant une magnifique pagode a trois étage et le bâtiment Zuigu-do, dédié au bodhisattva Daizuigu.

Après avoir visité le hon-do (le bâtiment principal) et son impressionnante terrasse, nous poursuivons la visite par une jolie promenade à flanc de montagne sur un petit chemin qui mène au pied des piliers du bâtiment principal. En contrebas du hon-do se trouve ainsi la célèbre chute d’eau Otowa no taki. Celle-ci a son courant divisé en trois grâce a une structure qui permet aux pèlerins de passer sous la cascade et de boire l’eau pure qui coule de la montagne. Cette eau serait par ailleurs réputée pour avoir des vertus médicinales qui offre santé, longévité et succès dans les études.

Dans l’enceinte du temple bouddhiste se trouve également un sanctuaire shintoïste, le Jishu-jinja ; dédié à Okuninushino-Mikoto, une divinité de l’amour et des rencontres. Dans ce sanctuaire, deux pierres éloigné de 18 mètres sont placé face à face. En partant de la première pierre, si une personne arrive à rejoindre la deuxième les yeux fermés, cela présage d’une future rencontre amoureuse. Très amusant, pas aussi facile qu’il n’y parait et très populaire chez les japonais célibataires.

En automne et au printemps, il est possible de profiter du Kiyomizu-dera lors d’une visite nocturne. En effet, durant ces périodes, les cerisiers en fleur et les érables sont mis en lumière et permettent d’apprécier le temple avec un autre point de vue. Ces évènements sont vraiment très agréables, mais sont souvent pris d’assaut par les visiteurs.

Une étrange tradition…

Il existe au japon une expression populaire lié au temple Kiyomizu-dera : « Se jeter du haut de la terrasse du Kiyomizu-dera » (清水の舞台から飛び降りる) qui a à peu près la même signification que l’expression française « Se jeter à l’eau ». Cette expression qui a pour origine l’époque Edo, prétendait que les personnes qui survivrait à un saut depuis la plateforme du Kiyomizu-dera verrait leur vœu exaucé. Avec ses 15 mètres de hauteur, autant dire qu’il fallait une belle dose de courage (et d’inconscience) pour sauter. On recense 234 sauts qui ont été tenté durant la période Edo avec un taux de survie de 85,4%. De nombreux arbres et végétations sont situé en contrebas de la plateforme, ce qui « amorti » la chute des personnes. Malgré le taux de survie élevé, il n’est pas dit dans quel état étaient ceux qui ont survécu… Evidemment, la pratique du saut depuis le Kiyomizu-dera a été interdite depuis longtemps.

Un immanquable de Kyoto

Le Kiyomizu-dera fait parti des temples les plus populaire de Kyoto et sa réputation n’est plus à faire. C’est clairement un immanquable lors d’une première visite à Kyoto et le nombre de touriste habituellement présent montre bien la popularité du lieu.

En plus du temple en lui-même, le quartier aux alentours offre bon nombre de divertissements et de visites à découvrir. Les ruelles qui mènent au temple sont évidemment très touristiques et offrent une belle promenade. Vous pourrez coupler la visite avec un moment à flâner dans les ruelles intemporelle ninenzaka. De nombreux autres temples et sanctuaires sont situé à proximité (Kodai-ji, yasaka jinja, etc..), et le quartier est propice à la promenade et l’exploration.

Si vous vous rendez à Kyoto, je ne peux que vous recommander d’aller visiter le Kiyomizu-dera.

Photos



Documentation


Informations pratiques

Kiyomizu-dera
Adresse : 1 Chome-294 Kiyomizu, Higashiyama Ward, Kyoto, 605-0862, Japon
Tel : +81755511234
Horaires : Ouvert tous les jours de 6h à 18h
Tarifs : 400 yens
Site internet : http://www.kiyomizudera.or.jp/en/



En savoir plus sur le Kiyomizu-dera


Vous aimez le japon ?Découvrez le meilleur du Japon avec TekuTeku Japan

Rejoignez moi et soyez averti lorsqu'un nouvel article est publié. C'est gratuit pour vous et cela m'aide à rester motivé pour vous proposer toujours plus de contenu !