Promenade automnale dans Kyoto


Bonjour à vous tous, explorateurs du Japon,

Aujourd’hui, je vous emmène en promenade dans Kyoto. Nous allons profiter d’une belle journée d’automne pour flâner dans la ville aux 2000 temples (environ 1 700 temples bouddhiques et 700 sanctuaires shintos).

Démarrons notre promenade dans l’Est de la ville, à la station de métro Keage. A peine sorti de la station, j’emprunte un petit tunnel que j’aperçois sur le trottoir. Celui-ci n’est pas très long, mais me permet de me retrouver au plein milieu d’un quartier résidentiel composé de très nombreuse maison dans le plus pur style japonais. Le quartier est paisible et relaxant. C’est un coin qui doit être sympa pour vivre. Le petit chemin qui parcourt cette zone résidentiel m’amène à la première étape de ma promenade : le temple Nanzen-ji.

Celui-ci est composé de nombreux édifices et jardins. Les arbres dans l’enceinte du temple commencent à se parer de magnifique couleur orangé. Ce n’est que le début de l’automne, mais c’est déjà sublime.

J’ai un peu de mal à décider par où commencer ma visite. Finalement, je choisi commencer par aller voir le point de vue en haut de la grande porte (Sanmon 三門). Après une ascension grâce à un escalier qui se rapproche plutôt d’une échelle, je profite enfin de la vue sur l’ensemble du complexe. Je repère ainsi la prochaine étape de ma promenade.

Je me dirige vers le fameux aqueduc en brique (Suirokaku, 水路閣) qui se situe dans le parc du temple. De style européen, c’est vraiment une construction peu habituelle pour le Japon. Au vu du nombre de japonais qui viennent photographier l’édifice, je me rends compte de la popularité de ce lieu.

Je poursuis l’exploration du temple en allant vers le jardin Hojo (Nanzenji Hojo garden, 南禅寺 方丈庭園). J’ai entendu dire que c’est un très beau jardin, et je ne suis effectivement pas déçu. Le jardin de sable et de pierre est élégant et raffiné. La promenade dans le temple, pied nu, directement sur le bois est relaxant et nous plonge dans une atmosphère d’un autre monde. On ressent vraiment le calme est le bien être de ce lieux d’exception.

Il est temps pour moi de continuer ma promenade. Je m’arrête quelques instants pour visiter le Nanzen-in (南禅院庭園). Le jardin qui a été créé dans ce lieu est cette fois ci très végétal. Construit autour d’un petit étang, celui-ci dégage également un grand charme et un grand sentiment de paix. Je pourrais rester ici des heures durant…. mais ma promenade doit reprendre son cours…

Je quitte le Nanzen-ji et continue ma route. L’heure du repas approche, et une légère faim se fait sentir en moi. Je profite de ce quartier pour manger un repas traditionnel de Kyoto : le tofu. Je trouve un petit restaurant qui en a fait sa spécialité et y stoppe pour prendre mon déjeuner : Goemonjaya.

Une fois le repas terminé, je continue mon chemin vers ma prochaine destination. Je tombe un peu par hasard sur un festival en chemin. Cela vaut toujours la peine de s’arrêter dans les Matsuri (festivals) au Japon. Celui-ci est sur un petit parking et propose plusieurs stands autours du thème de la cuisine du monde. Diffèrent pays proposent des spécialités culinaires, souvent revisité pour les gouts japonais. Cela sent extrêmement bon. Mais comme je viens de terminer mon repas, je ne m’attarde pas trop sur ce festival.

Il me reste encore de nombreux lieux à visiter aujourd’hui, mais cela, ce sera pour un prochain article.

A très bientôt pour reprendre notre promenade automnale à Kyoto.


Une pensée sur “Promenade automnale dans Kyoto

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *