Miyama, la belle montagne


Miyama (美山), « la belle montagne » en japonais est un village célèbre pour ses maisons aux toit de chaumes, appelée minka. Le village compte ainsi plus de 200 maisons traditionnelles. Contrairement à d’autre village, celle-ci ne sont pas des attractions touristiques. Elles sont bel et bien habitées.

Le paysage traditionnel japonais du village de Miyama a été désigné comme site du patrimoine culturel japonais en 1993. Il comprend les maisons, la forêt et les rizières, les potagers, les murs de pierre, les chemins, etc…

Tous les villageois travaillent ensemble pour préserver le village. La plupart des maisons ont été construite il y 150 à 200 ans, et les préserver nécessite une grande vigilance et beaucoup d’entretien. Étant construite majoritairement en bois et en paille, les maisons sont particulièrement inflammables. Les villageois sont donc entrainés pour réagir le plus rapidement possible en cas d’incendie. Ainsi, grâce à la coopération de chacun, le village peut continuer à maintenir ces maisons de style traditionnelles dans un parfait état.

Le lieu-dit « Kayabuki no sato » (le village aux toit de chaume) sera le lieu le plus intéressant à visiter. Entourée de rizière et de montagne, le petit village à un charme indéniable et la promenade dans ses petites ruelles est vraiment agréable. Très bien conservé, on se croirait revenu quelques siècles en arrière. Les lieux sont particulièrement bien entretenus et les habitants font en sorte de ne pas afficher clairement des objets trop modernes.

Assez touristique, Miyama propose quelques activités pour les visiteurs de passage. Un musée sur les minka propose de découvrir la vie rurale dans les maisons traditionnelles il y a 200 ans. Un musée consacré à la teinture indigo est aussi visitable.

De nombreux petits sanctuaires sont également disséminé dans le village. Chii-Hachiman-Jinja, Kamakura-Jinja, Inari-Jinja ou Suwa-Jinja sont quelques-uns des lieux intéressants à visiter. De nombreuse autres activité sont disponible, allant de la cueillette des myrtilles à la pêche dans la rivière Yura. Vous pourrez même loger dans une maison traditionnelle pour une nuit.

Il est également possible de déguster de très bon soba réalisés à la main à partir d’ingrédient locaux dans l’unique restaurant du village. Fait plus surprenant pour un petit village de montagne, vous trouverez une petite boulangerie artisanale qui réalise de très bon pain assez originaux.

J’ai passé un très bon moment dans ce village et la visite fut une expérience très intéressante. Malgré tout, j’ai une pensée pour les habitants qui doivent subir continuellement un flot incessant de touristes dans un tout petit village.

Pour ceux qui souhaite s’y rendre, le village et situé au nord de Kyoto, a moins de 2 heures de transport.

Informations pratiques

Miyama
Adresse : Choda Miyamachokita, Nantan, Préfecture de Kyoto 601-0712, Japon
Tel : +81 771-77-0660
Accès : Prenez le train JR Sagano (ligne Sanin) depuis la gare de Kyoto jusqu’à la gare de Hiyoshi, puis bus Nantan pour Miyama
Site web : http://www.kayabukinosato.com/



Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des