Toraya, excellence japonaise à Paris

  • 8
    Partages

L’une des plus anciennes pâtisseries du Japon.

La maison Toraya a une histoire longue de près de 5 siècles. Elle fut fondée à la fin de l’ère Muromachi, au milieu du 16e siècle à Kyoto. Cela fait d’elle l’une des plus anciennes pâtisseries traditionnelles japonaise encore en activité au Japon. Fort de son succès, elle devient très vite le fournisseur officiel de la cour de l’empereur Goyôzei (1586-1611). Puis lors de du changement de capitale de Kyoto à Tokyo en 1869, Toraya ouvre une nouvelle boutique à Tokyo pour continuer de fournir la cour impériale. A ce jour, Toraya possède 80 boutiques reparties dans tout le Japon. Mais il existe également une boutique à Paris. Ouverte en 1980, celle-ci fut le premier salon de thé japonais à prendre place dans la capitale française, avec pour objectif de faire découvrir au public français les wagashi, les pâtisseries japonaises traditionnelles.

Depuis 1980, Toraya s’est imposé comme la référence des wagashi en France et continue de promouvoir les traditions japonaises.

Une dégustation d’exception

C’est dans ce contexte et avec ces 5 siècles d’histoire en tête que je me suis rendu chez Toraya le temps d’un déjeuner. Car même si Toraya est un salon de thé a l’origine, ils proposent aussi des plat japonais de saison pour le déjeuner.

Été oblige, je me suis tourné vers un plat de soba aux aubergines et au tofu frit. Celui-ci est composé de Nouilles soba (farines de blé et sarrasin) agrémentées de tofu frits et d’aubergines, surmontées de feuilles de roquette, oignon rouge, gingembre, cresson de daikon, tomate cerise, le tout nappé d’une sauce tiède à base d’échalotes et de gingembre. Le tout est servis avec une soupe miso et un thé bancha.

Nous avons également pu déguster un menu sansai-okowa, un plat typique du Japon très rarement trouvable hors des frontières nippones.

Celui-ci est composé de riz glutineux cuit à la vapeur avec un bouquet forestier : fougères, champignons, pousses de bambou, racine de bardane japonaise. Le menu est servi avec un flan aux œufs chawanmushi, un accompagnement, une soupe miso et un thé Bancha.

Les saveurs de la cuisine de Toraya sont vraiment authentiques et on a l’impression de manger un bout de japon. Les produits sont frais et bien préparé. La cuisine est équilibrée et se déguste avec plaisir. Les soba était très bon, même s’ils n’égalent pas ceux que l’on peut déguster dans un restaurant spécialisé. Toraya est donc une très bonne adresse si vous souhaitez manger une cuisine japonaise traditionnelle.

Le paradis des Wagashi

Venir chez Toraya et ne pas déguster de wagashi, c’est un peu comme se rendre au Japon sans manger de sushi. Vous manqueriez quelques choses.

J’ai donc décidé de terminer mon repas pas un matcha accompagné d’un namagashi de saison. Celui-ci affiche un nom bien poétique : Ruisseau Clair à l’Ombre des Arbres

La description est tout autant enchanteresse que le nom du namagashi : « À l’abri de la chaleur ardente en été, l’ombre des arbres offre tranquillité et rafraîchissement. Ce gâteau est imaginé en 1920 par Takeo Kurokawa, 15e président de la maison Toraya. L’assortiment des couleurs bleue de la partie supérieure en kohaku (mélange à base de sucre et d’agar-agar), et de la blancheur de la partie inférieure en pâte de riz dômyôji évoque un ruisseau frais s’écoulant à l’ombre des arbres. »

Et effectivement, le namagashi offre une bouchée de fraîcheur qui rappelle le gout de l’été. Frais et légèrement sucré, celui-ci est autant beau que bon. La matcha qui l’accompagne, avec sa légère amertume, se marie parfaitement avec celui-ci.

Comme vous l’aurez compris, j’ai été enchanté pas mon déjeuner chez Toraya. Les saveurs sont agréables et proposent un vrai gout de japon. On prend un plaisir non dissimulé à déjeuner dans ce salon de thé à la décoration tout aussi soigné que ses plats.

Pour ceux qui le préfèrent, il est également possible de venir seulement pour un thé et un namagashi ou l’un de nombreux autre dessert traditionnel que propose Toraya. Il est également possible d’acheter des wagashi à emporter à la boutique. Si vous vous y rendez, sachez que le produit qui a fait la réputation de Toraya est le Yokan, une pâte de haricot rouge sucré gélifiée avec de l’agar agar.

Je vous recommande donc d’essayer Toraya si vous en avez l’occasion. Pour ma part, mon prochain objectif sera de me rendre dans la boutique Toraya d’origine lors de mon prochain passage à Kyoto.

Photos



Informations pratiques

TORAYA
Adresse : 10 Rue Saint-Florentin, 75001 Paris
Horaires : Ouvert tous les jours, de 11h à 18h
Tel : +33142601300
Site internet : https://www.toraya-group.co.jp/toraya-paris/

En savoir plus sur la gastronomie japonaise


  • 8
    Partages
Vous aimez le japon ?Découvrez le meilleur du Japon avec TekuTeku Japan

Rejoignez moi et soyez averti lorsqu'un nouvel article est publié. C'est gratuit pour vous et cela m'aide à rester motivé pour vous proposer toujours plus de contenu !