La Tour du Soleil, le symbole de l’exposition universelle d’Osaka de 1970


D’une hauteur de 70 mètres, la Tour du Soleil (太陽の塔 Taiyō no Tō) est une œuvre d’art massive conçue par l’artiste Okamoto Tarō dans le cadre du Pavillon thématique de l’Exposition universelle d’Osaka en 1970.

Celle-ci a laissé une grande impression sur les nombreux visiteurs (environ 9,2 millions de personnes) qui ont visité le pavillon thématique pendant l’Expo de 1970, pénétrant dans la tour par le sol et sortant sur le grand toit qui l’entourait alors.

À l’intérieur de la tour se trouve l’Arbre de la Vie, une sculpture d’une hauteur d’environ 41 mètres, qui présente l’évolution de la vie au travers de 183 modèles, allant des formes de vie les plus anciennes comme l’amibe, aux poissons et dinosaures, pour arriver à la fin à la forme humaine.

La tour du soleil a trois faces, l’avenir étincelant représenté au sommet de la tour par le masque d’or, le présent sous la forme de la face du soleil à l’avant et, à l’arrière, le soleil noir qui représente le passé.

La face arrière de la tour

Elle symbolise le cœur de la vie et le cœur de la célébration, tout en représentant l’énergie de tout ce qui est créé : le passé, le présent et l’avenir.

Au moment de l’exposition universelle d’Osaka, en 1970, il y avait également une exposition au niveau souterrain sous la tour. Dans cet espace, un prétendu 4ème visage a été exposé. Mesurant 3 mètres de haut et 11 mètres de large, celui-ci était appelé le Soleil des Enfers, exprimant le monde spirituel intérieur des humains. Lorsque l’exposition a pris fin, ce dernier visage a disparu sans laisser de trace.

Après l’exposition de 1970, l’intérieur de la Tour du Soleil a été fermé au public et laissé à l’abandon. Depuis près de cinquante ans, résistant aux intempéries et aux tremblements de terre, la Tour du Soleil est devenue le symbole d’Osaka et du parc commémoratif Expo’70.

Après une longue période de rénovation, l’intérieur de la tour du soleil est de nouveau ouvert au public depuis le mois de mars 2018. Une reconstruction du 4eme visage a aussi été recréée et est de nouveau exposée au public.

Pour la visiter, il est nécessaire de réserver un billet sur le site internet : https://taiyounotou-expo70.jp/en/. C’est l’unique moyen d’y accéder. Vous ne pourrez pas obtenir de billet au guichet. Soyez également prévoyant, car il y a beaucoup de demande et il faut s’y prendre bien en avance pour trouver un créneau de visite libre. (3 semaines dans mon cas)

La visite vous plonge dans le passé, en 1970 pour visiter l’intérieur de la tour du soleil : l’arbre de la vie tel qu’il était à l’époque. Malheureusement, aucune photo n’est autorisée à l’intérieur de la tour, donc je ne pourrai pas illustrer mes paroles avec autre chose que la brochure fournie au début de la visite, ainsi que les maquettes de la tour que j’avais pu observer lors de l’exposition Okamoto Tarō au Abeno Harukas Art Musuem.

La visite commence ainsi par une galerie de croquis d’Okamoto Taro lors de son travail de conception de la tour. On voit ainsi l’évolution de ses idées pour enfin arriver au résultat final. La galerie nous amène sur une salle dans laquelle est exposé la reproduction du 4eme visage, celui disparu après l’exposition de 1970. A partir de là, nous devons patienter un peu avant d’accéder à l’arbre de la vie. La visite se fait en groupe, accompagné d’un guide qui nous expliquera tout au long du parcours des anecdotes sur l’œuvre, son histoire et ses significations (en japonais uniquement).

Lorsque vient enfin le moment de visiter l’arbre de la vie, je me retrouve assez vite subjugué par le côté spectaculaire. Au pied de l’arbre, haut de ses 41 mètres, s’expose des dizaines de reproduction d’espèces symbolisant l’évolution de la vie. Au pied, on retrouve les espèces les plus anciennes, des amibes. Tout est mis en valeur grâce a des nombreux jeux de lumières. La visite s’effectue par palier, accessible grâce à des escaliers qui parcourent l’intérieur de la tour du soleil et permettent de rejoindre le sommet de l’arbre de la vie. A l’origine, en 1970, les escaliers étaient remplacés par des escalator. Mais pour des raisons de poids et de sécurité, il a été choisi de reconstruire les structures avec des escaliers.

Au fil des marches et des explications du guide, nous découvrons l’évolution de la vie, en passant par les poissons, les dinosaures, les mammifères pour enfin arriver à l’espèce humaine au sommet de l’arbre. La visite se termine par l’observation de l’intérieur des « bras » de la tour du soleil. En effet, lors de l’exposition universelle, la sortie de la tour se faisait via les bras au sommet de la tour. Ceux-ci donnaient sur un immense toit qui entourait alors la tour du soleil. Ce toit ayant aujourd’hui disparu, la sortie s’effectue grâce à un escalier qui nous ramène vers le sol, et une boutique souvenir remplie d’objet à l’effigie de la tour du soleil ou de son créateur, Okamoto Taro.

Pour tous ceux qui veulent replonger pendant un temps dans la magie de l’exposition universelle d’Osaka, la visite de la tour est un indispensable. J’ai personnellement pris énormément de plaisir à la visiter. Et vous pourrez également profiter du magnifique et immense parc commémoratif Expo’70 en attendant l’Expo 2025 qui se tiendra de nouveau à Osaka.

Informations pratiques

Tower of the Sun Museum
Adresse : Expo ’70 Commemorative Park (« Bampaku-kinen-koen »), Osaka
Horaires : Ouvert tous les jours, sauf le mercredi, de 10h à 17h
Tarifs :
– Adultes : 700 Yens (+250 yens pour accéder au parc commémoratif Expo70. La tour est situé à l’intérieur du parc)
– Enfant : 300 Yens (+70 yens pour accéder au parc)
Site Web : https://taiyounotou-expo70.jp/en/
Point d’attention : Vous devez être en capacité de monter et descendre des escaliers (145 marches, soit environ 6 étages). Pour les personnes en situation de handicap, vous pouvez utiliser un ascenseurs qui emmènera a des étages intermédiaires pour observer l’arbre de la vie.



Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des