Korakuen Ryokan


Je me suis récemment rendu à Kinosaki Onsen le temps d’un week-end. Cette petite ville thermale est très sympathique et à beaucoup à offrir. Comme toute les villes thermale au Japon, celle-ci est assez fréquentée et il peut être assez onéreux d’y passer une nuit.

A l’occasion de mon séjour à Kinosaki Onsen, j’ai séjourné au Korakuen Ryokan, un établissement qui sur le papier avait pas mal de points positifs, avec en premier lieu un tarif raisonnable pour un ryokan. Découvrons ensemble le lieu de mon séjour.

Le ryokan est situé à environ 5 minutes à pieds de la gare de Kinosaki Onsen. Il est assez simple d’accès, il suffit de suivre la route qui longe le chemin de fer. La première impression qui me frappe en entrant dans le ryokan est que l’auberge semble assez ancienne. Elle a probablement été construite dans les années 70, et pas été rafraîchis depuis. La décoration semble daté également de la même époque.

Nous sommes accueilli par des petites mamies très gentille. Cela ne me surprendrait pas qu’elles travaillent dans ce Ryokan depuis la construction. L’une d’elle nous accompagne à notre chambre et sur le trajet je remarque que l’usure et le temps ont fait leurs office sur la décoration. Le papier peint se décolle par endroit, la moquette est tâché à d’autres. Tout est un peu décrépi, mais ce n’est pas sale. Par moment, on pourra se croire chez un membre âgé de la famille chez qui nous allons passer le weekend. Une ambiance qui n’est pas forcement désagréable.

La décoration des chambres est un peu à l’image du reste du Ryokan, ancienne et un peu décrépie. Elles sont équipées d’une pièce principale ou les futons seront installé pour dormir, et d’une petite pièce séparé par une porte en papier coulissante ou sont situés des toilettes et un lavabo. Les chambre sont assez mal isolé (dû à l’âge du Ryokan, et au fait qu’au japon, l’isolation n’est pas une priorité). Si vous n’avez pas de chance et que votre chambre est situé côté rue, vous entendrez très bien les trains passer sur la ligne juste en face. Prévoyez des bouchons d’oreilles. Heureusement que les chambres disposent de chauffage, car ce manque d’isolation se fait très vite ressentir en hivers.

Ville thermale oblige, les chambres ne sont pas équipé de salle de bain. Pour se laver, il faut se rendre à la salle de bain publique du Ryokan. Celle-ci, pas très grande, propose un espace pour se laver et un onsen alimenté par l’une des nombreuses sources chaudes naturelles de la région. Le ryokan propose aussi des onsen privatif en option, mais aucun créneau de libre n’était disponible pour nous. Avec les nombreux onsens en ville, et l’onsen privatif, je pense que la salle de bain n’est pas très utilisé par les clients. Lorsque je m’y suis rendu, j’ai pu en profiter seul pour me baigner et me relaxer. A l’arrivé dans l’auberge, il vous sera remis un ticket pour utiliser gratuitement les 7 onsens principaux de la ville (à essayer absolument).

Le grand point positif de ce Ryokan est le dîner proposé, dans le plus pur style kaiseki. De nombreux petit plats différents, tous très bon, servis avec un crabe entier par personne. Quelques un des plats servi sont vraiment originaux et je n’ai clairement aucune idée de ce que je mange. Certain sont très bon, d’autres ne sont pas vraiment mes préférés. Mais comme je le dit souvent, ce qui fait aussi l’intérêt de la cuisine kaiseki, c’est la découverte de nouvelles saveurs et de nouveaux produits.

Le petit déjeuner servi le lendemain matin est typique des petits déjeuners traditionnels japonais. Riz, soupe miso, poisson grillé, salade et quelques fruits. Un petit déjeuner copieux qui donne des force pour toute la journée.

Les tarifs commencent à environ 13 000 yens par personne pour une nuit avec diner et petit déjeuner. Au vue des tarifs pratiqué à Kinosaki Onsen, ce n’est pas forcément une mauvaise affaires. Le repas du soir avec un crabe entier par personne, et le petit déjeuner copieux valent presque ce prix-là. La chambre, plutôt grande, n’est pas vraiment la meilleure chambre ou j’ai eu l’occasion de séjourner. L’aspect ancien, bruyant, et un peu décrépi n’est pas très appréciable. Si vous venez une seule fois à Kinosaki Onsen, je ne vous recommande pas forcément ce Ryokan, malgré des employés particulièrement sympathiques. Si ou avez un petit budget, cela peut néanmoins être une bonne option, mais vous êtes au courant des points faibles.

Informations pratiques

Korakuen Roykan
Adresse : 570-4 Kinosakicho Imazu, Toyooka, Hyogo 669-6103, Japon
Tel : +81 796-32-4126
Site internet : http://www.kinosaki-kourakuen.com/




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *