Le temple Kōmyō-ji à Kyoto


Histoire

Au pied de la chaîne de montagnes Nishiyama au sud-ouest de Kyoto, se trouve la région d’Aonosato. Aonosato est entouré de magnifiques bosquets de bambous et de forêts de cèdres et de pins japonais. On pense que c’est le site où le vénérable Honen a commencé ses enseignements du bouddhisme Jodo-shu. Dans les 800 ans qui ont suivi la mort de Honen, le temple Hokokusan Kōmyō -ji (maintenant connu sous le nom de Kōmyō-ji) a été le temple principal de la secte bouddhiste connue sous le nom de Seizan Jodo-shu. Une pierre avec les mots « Jodomon Kongen-chi » peut être vue en approchant de la porte d’entrée, et son inscription signifie « fontaine du pays pur », ce qui témoigne du rôle du temple en tant que chef de la secte Seizan Jodoshu.

« Kumagai no Jiro Naozane » est une figure célèbre dépeinte dans les histoires du « Heike Monogatari » et « Atsumori ». On lui attribue la construction du temple Nenbutsu Zanmai-in, qui a ensuite été remplacé par le Komyoji en 1198.

En tant que jeune samouraï, Naozane était empli de culpabilité. Honen lui dit: « Quels que soient tes péchés, tu seras sauvé si tu chantes le Nenbutsu », ce qui décida Naozane à devenir prêtre. Il fut rebaptisé Rensei et récita le Nenbutsu avec ferveur tout au long de sa vie.

Le Kōmyō-ji est un lieu réputé pour l’observation des Koyo (feuilles d’automne). Au printemps, vous pouvez voir de magnifiques fleurs de cerisier, au début de l’été, de magnifiques feuilles d’érable vertes et de la neige en hiver sur les bambous .

Pendant toutes les saisons (à l’exception de la saison automnale), les rondes de Kōmyō-ji sont toujours paisibles et vous constaterez que différents types d’oiseaux chantent et que de petites brises soufflent à travers les arbres. Ce cadre calme dans lequel vous êtes protégé par le cœur miséricordieux d’Amida Bouddha est véritablement un lieu de paix et de guérison.

Le temple

L’entrée du temple mène sur un grand chemin, entourée par les arbres, qui monte vers l’enceinte principale. Quelques petits stands proposant des produits locaux accueillent les visiteurs, certainement dû à la saison très touristique qui s’annonce lors de ma visite (saison automnale, lors de l’observation des feuilles). De très nombreux bâtiments sont présent dans l’enceinte. La visite de ceux-ci se fait via un point d’entrée unique. On ôte ses chaussures et un long chemin à travers les diffèrent édifice nous entraine et nous font découvrir les lieux.

La promenade aux différents bâtiments est particulièrement agréable et permet de ressentir un bien être particulier qu’on ne ressent que lors des promenades dans les temples. L’odeur du bois de cèdre du japon utilisé pour les constructions joue un rôle important dans cette ambiance si agréable. Les différents points de vue et jardin que vous traverserez sauront également vous enchanter.

La fin de la visite vous entraine sur un petit marché dans l’enceinte du temple. De nombreux produit locaux sont proposé et chaque stand y va de sa petite dégustation. Difficile de résister a autant de délicieux produit (sembei, légume en saumure, riz, thé, etc…).

La visite du temple se termine par le lieu dont les images sont les plus célèbres en automne. Une allée entouré d’érable aux magnifique couleur rouge orangé. De très nombreux photographe sont d’ailleurs posté à cet endroit stratégique pour tenter d’obtenir le meilleur cliché. Malheureusement, il est assez difficile d’obtenir des photos sans personnes dessus étant donné le nombre de visiteur et aussi le fait que ce chemin est le seul qui mène à la sortie.

Le temple est vraiment très beau et fait partie des très belles visites à faire dans la région de Kyoto. Néanmoins, son accès n’est pas forcément le plus facile. Il est nécessaire de prendre un bus, qui ne passe qu’une fois par heure, pour s’y rendre depuis la gare de Nagaokakyō sur la JR Kyoto Line. Vous pouvez également marcher 30 minutes depuis la gare, à travers des quartier d’habitation, pour vous y rendre.

Informations pratiques

Kōmyō-ji
Adresse : 26-1 Aosaijonai, Nagaokakyo City
Horaires : de 9h à 16h, tous les jours
Accès : Station « Nagaokakyō » sur la JR Kyoto line ou la station « Nagaoka Tenjin » sur la Hankyu Kyoto Line. Prendre la bus Hankyu et descendre à « Asahigaoka Home Mae »
Site web : http://www.komyo-ji.or.jp/



Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des