Le château d’Okayama, le château du corbeau


Le château d’Okayama (岡山城, Okayama-jō) est un château japonais situé dans la ville d’Okayama, dans la préfecture éponyme, au Japon. Il est reconnaissable à sa couleur noire, qui lui valait le surnom de château du corbeau. Son commanditaire, Naoie Ukita choisi cette couleur pour éviter la comparaison avec son voisin, le château d’Himeji et son blanc éclatant. Sa toiture était également couverte de tuiles dorée.

La construction du château d’Okayama fut débutée en 1573 par Naoie Ukita, et fut terminé par son fils, Hideie Ukita 24 ans plus tard, en 1597. Hideie fit un mauvais choix et décida de se ranger au côté du clan Toyotomi lors de la bataille de Sekigahara. Ils furent vaincus par le clan Tokugawa, et Hideie fut emprisonné. Le château et les environs furent donnée à Kobayakawa Hideaki comme prise de guerre. Kobayakawa mourut deux ans plus tard sans laisser d’héritier. Le château fut ainsi légué au clan Ikeda.

En 1869, le gouvernement Meiji, qui considérait les châteaux de l’époque des samouraï inutiles, le saisi pour en faire la propriété du ministère de la guerre. Il sera malheureusement rapidement laissé à l’abandon par le gouvernement

Le 29 juin 1945, durant la seconde guerre mondiale, le château est bombardé par les alliés et est complètement détruit. Des travaux de reconstruction seront lancé en 1964 et achevé en 1966. Le château fut reconstruit de manière moderne, en béton, équipé d’ascenseur et d’air conditionné. Même si l’extérieur a gardé sa forme d’origine, l’intérieur est maintenant un musée consacré au clan Ikeda.

La visite du château commence au 6eme étage, que l’on rejoint tranquillement grâce à un ascenseur. Celle-ci permet dès le début de profiter de la vue sur la ville d’Okayama, mais surtout sur le magnifique jardin Korakuen, situé à quelques dizaines de mètre seulement.

Quelques activités en relation avec les samouraïs et les seigneurs féodaux sont proposés. Vous pourrez par exemple revêtir une tenue de seigneur féodal ou un kimono et vous faire prendre en photo ou participer à un atelier de poterie bizen. Le musée est intéressant et possède quelques jolies pièces à contempler. Les alentours du château sont également très agréable et propice a de jolies promenades.

Si vous passez à Okayama, la visite du château est clairement un indispensable, avec la visite du jardin Korakuen. Vous pouvez d’ailleurs combiner les deux dans la même après-midi lors d’une très sympathique promenade.

Informations pratiques

Château d’Okayama
Adresse : 2 Chome-3-1 Marunouchi, Kita Ward, Okayama, 700-0823, Japon
Tel : +81 86-225-2096
Horaire : Ouvert tous les jours de 9h à 17h30
Tarifs : 320 yens (ticket combiné avec le jardin Korakuen : 580 yens)
Site internet : https://okayama-kanko.net/ujo/english/index.html




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *