Kenshin : L’achèvement – Critique

  • 5
    Partages

Kenshin l’achèvement est le 4ème film basé sur le célèbre manga Kenshin le vagabond. Il est réalisé par Keishi Ōtomo, qui a déjà réalisé les 3 premiers films Kenshin, et est disponible en France sur Netflix depuis avril 2021. Le long métrage retrace les évènements du dernier arc narratif du manga Kenshin le vagabond.

Synopsis

Le leader de la mafia chinoise, Yukishiro Enishi arrive à Tokyo et part à la recherche de l’assassin Himura Kenshin afin de se venger pour la mort de sa grande sœur, tué par ce dernier. Yukishiro Enishi et ses acolytes attaquent Tokyo et ses habitants dans un plan machiavélique pour se venger de Kenshin. Le film suit Kenshin et ses compagnons dans leur combat contre Yukishiro Enishi et ses acolytes.

Le film est la suite directe de la première trilogie de film Kenshin. Malgré le fait qu’il y ait eu 3 autres films avant celui-ci, cela ne dérange pas trop pour le visionnage. En effet, l’histoire raconté ici compile un arc narratif complet et peut être apprécié indépendamment. Toutefois, de nombreux clin d’œil et apparitions de personnage faisant référence aux autres films seront difficilement compréhensible pour les nouveaux venus. Ces clins d’œil n’ont assez peu d’impact sur l’histoire principale et cela ne gêne pas la compréhension.

Critique

Si vous aimez le manga Kenshin, vous ne serez pas perdu en regardant ce film. L’histoire suit la progression du manga mais diffèrent par moment et saura vous offrir quelques surprises. L’histoire est agréable à suivre, malgré quelques longueurs au milieu du film. En effet, avec ses 2h19, le film Kenshin, l’avènement est relativement long. Néanmoins, on ne s’ennuie pas, en particulier durant les scènes d’action.

En effet, c’est vraiment sur ce point que le long métrage excelle. Les scènes de combat sont incroyablement rythmées et les cascades particulièrement impressionnante et fluide. Tout cela créé des moments vraiment agréables à regarder. Même si tout n’est clairement pas réaliste (nous sommes dans une adaptation de manga), on prend beaucoup de plaisir à regarder les scènes de baston.

Autre point fort du film, ses décors. Ceux-ci sont magnifique et les effets spéciaux vraiment bien réalisés. Si nous n’avions pas certains personnages « haut en couleur » (manga oblige), on pourrait croire à un film historique se déroulant au japon durant l’ère meiji. La qualité des images n’a pas à rougir devant les plus grosses productions américaines.

Un sujet plus délicat concerne la qualité du jeu des acteurs. En effet, celui-ci est très variable d’un acteur a l’autre. Certain sont très bon dans leur rôle et ont un jeu très juste tandis que d’autres ont un jeu plutôt moyen. Ce n’est clairement pas le pire film japonais que j’ai pu voir, et pour une adaptation de manga, la qualité du jeu des acteurs est au global très satisfaisante. Takeru Satoh, dans le rôle principal rempli sa part du marché et livre une performance tout à fait honnête.

Si vous êtes un fan du manga Kenshin le vagabond, ce film est évidement fait pour vous et vous ne devez pas le manquer. Pour les curieux qui ne connaissent pas, mais qui aiment les adaptations de manga en film, ou tout simplement pour les amateurs de belles chorégraphie, n’hésitez pas à y jeter un œil. Le film est disponible dès maintenant sur Netflix.


Photos


En savoir plus sur Kenshin le vagabond


  • 5
    Partages
Vous aimez le japon ?Découvrez le meilleur du Japon avec TekuTeku Japan

Rejoignez moi et soyez averti lorsqu'un nouvel article est publié. C'est gratuit pour vous et cela m'aide à rester motivé pour vous proposer toujours plus de contenu !