Usagi stories 04 : premier séjour au Japon

Blog

   Stéphane

, , , ,


Ça y est, nous sommes enfin arrivés au Japon. Le petit Usagi découvre pour la première fois son deuxième pays d’origine. Et avec cette découverte arrive le premier ajustement à gérer : le décalage horaire.

Premier décalage horaire

Globalement, Usagi n’a pas énormément dormi durant le vol vers le Japon. A peine arrivé chez ses grands-parents, une fois les salutations d’usage faite, le petit Usagi est parti faire une première sieste, et il n’a pas mis longtemps à s’endormir après tant de nouveautés à assimiler. Le soir venu, nous l’avons mis au lit vers 20h30, comme nous le faisions habituellement en France. Pas de soucis à ce moment et il s’est endormi très rapidement, comme à son habitude.

Le décalage horaire l’a vite rattrapé et pendant les trois premières nuits, il s’est réveillé quelques fois au milieu de la nuit avec des pleurs difficilement consolables. Fort heureusement, ces pleurs nuit n’ont pas duré et il a très vite repris son rythme normal de sommeil.

Dormir dans un futon

Il faut savoir qu’au Japon, les parents ont tendance à dormir dans la même pièce que les bébés. Nous ne faisons pas cela chez nous, car nous avons une chambre dédiée à Usagi (et il parle beaucoup durant la nuit…), Mais pour des questions de place, nous avons dormi dans la même pièce que lui chez ses grands-parents au Japon.

En plus de dormir dans la même pièce que ses parents, l’une des nouveautés pour Usagi fut de devoir dormir dans un futon, et non plus dans un lit pour bébé. La plus grande différence entre les deux est que le lit bébé possède des barreaux pour que le bébé ne tombe pas hors du lit, tandis que le futon est un posé directement sur un sol en tatami. Cela veut donc dire que pour un petit qui a la bougeotte comme Usagi, il va voyager durant la nuit.

Nous avons continué d’utiliser sa gigoteuse, ce qui permet de limiter un petit peu ses mouvements. Néanmoins, nous l’avons souvent retrouvé en train de dormir hors de son futon au milieu de la nuit. Mais le plus amusant arrive plutôt le matin, et relativement tôt. Le jour se lève beaucoup plus tôt au Japon qu’en France. Et avec l’arrivée du jour, arrive donc aussi le réveil d’Usagi. Et comme il est libre de se déplacer, il ne manque pas une occasion de venir vérifier dans les futons de ses parents s’ils sont bien en train de dormir (et de les réveiller s’ils ne le sont pas encore)

De nouvelles saveurs à découvrir

Qui dit pays différents, dit nourriture différentes. Premier point positif, nous avons pu continuer de préparer nous même les repas d’Usagi, comme nous le faisions en France. (Je traiterai du sujet des plats préparés pour bébé au Japon dans un autre article, car il y a des choses à dire)

Pour les purées, la plupart des légumes disponibles en France sont également disponibles au Japon : Pomme de terre, carottes, petit pois, potiron, épinards, etc.… nous n’avons pas rencontré de soucis. Le plus intéressant a été d’introduire dans son alimentation des légumes typiquement japonais : racine de lotus, feuilles de daïkon, kabocha (courge japonaise), Nira, etc…

Concernant les protéines, nous avons plutôt donné beaucoup de poisson au lieu de la viande. Le Japon ayant une plus grande variété de poisson disponible, il était plus intéressant de les faire découvrir à Usagi.

Finalement, quel que soit les aliments proposés, Usagi a tout mangé sans rechigner (même du natto, ces haricots de soja fermenté particulièrement odorant). Il semble donc qu’il se soit adapté au style japonais sans problème.

Rencontre avec les grands parents

La première rencontre avec ses grands-parents japonais s’est également passé tout en douceur. Ceux-ci ont gardé une certaine distance les premiers jours le temps qu’Usagi puisse s’habituer à eux. Au final, ce comportement tout en douceur a grandement aidé. Il s’est ainsi très vite adapté et rapidement attaché à ses deux grands parents.

Le grand plaisir d’Usagi durant son séjour au Japon fut l’horaire d’installation des futons. En effet, tous les matins, les futons sont rangés pour la journée, et réinstallé le soir venu. Il a très vite remarqué son grand père allant installer les futons et s’est mis à le suivre tous les soirs pour aller jouer avec lui en se roulant dans les futons. Un grand moment de partage avec son grand père qu’il a particulièrement apprécié.

Le reste du séjour s’est déroulé dans une ambiance des plus paisibles, alternant les promenades dans les environs, les courses quotidiennes, les empreint de livres à la bibliothèque municipale, les jeux dans les parcs ou la visite des petits musées locaux. Usagi a pu gouter à la vie au Japon, comme un petit japonais. Et il semblerait que ce nouveau rythme de vie lui ait bien plu.

Ce premier séjour fut ainsi une très bonne expérience pour le petit Usagi qui a pleinement pu profiter de son deuxième pays d’origine. Durant tout ce mois plein de nouvelles expériences, nous avons pu le voir évoluer et s’éveiller à un rythme incroyable. Après tout, il semblerait bien que les voyages forment la jeunesse, même celle vraiment très jeune.

Retrouvez les précédentes aventures du Lapin

close

Découvrez le meilleur du Japon avec TekuTeku-Japan

Rejoignez moi et soyez averti lorsqu'un nouvel article est publié. C'est gratuit pour vous et cela m'aide à rester motivé pour vous proposer toujours plus de contenu !

Nous ne spammons pas ! Vous pouvez vous désabonner à tout instant si vous n'êtes pas satisfait.


Copyright © 2023 TekuTeku Japan. Tous droits réservés.