Shinsekai, le nouveau monde d’Osaka


Shinsekai est un quartier populaire d’Osaka. Il est situé au sud du centre d’Osaka, dans l’arrondissement de Namiwa-ku. Shinsekai (新世界, Le « Nouveau monde » en français) a été construit en 1912 en s’inspirant de modèles comme New York ou Paris. La ville voulait ainsi montrer une identité de ville moderne, tournée vers le monde. Le quartier est construit autour d’une tour, symbole du quartier, s’inspirant originellement de la tour Eiffel, la Tsutenkaku. Reconstruite en 1956, la Tsutenkaku n’a aujourd’hui plus grand-chose à voir avec sa lointaine cousine française.

Le quartier n’a pas toujours eu une bonne réputation. En effet, la seconde guerre mondiale s’est grandement fait ressentir dans ce quartier et il est vite devenu l’un des plus pauvres du Japon. Abandonnée, mal fréquenté, quartier mystérieux, repère de yakuza, le quartier a eu des heures sombres difficile à oublier. Dans les années 50 – 60, le quartier s’est renouvelé, notamment grâce à la reconstruction de la Tsutenkaku, mais il garde toujours un air retro et une ambiance vraiment typique du Kansai. On a parfois l’impression de se retrouver figé dans les années 60 tant le kitch est présent dans ce lieu.

Malheureusement, Shinsekai garde également, à tort, une mauvaise réputation, et certains guides touristiques pourront même aller jusqu’à dire que c’est un quartier dangereux. De mon point de vue, le quartier n’est pas plus dangereux qu’un autre au Japon (et comme le Japon est vraiment très sûr, il n’y a donc aucun risque), et il propose une expérience vraiment intéressante à découvrir, hors du temps.

Sous des airs parfois un peu vieillot, voir pauvre, Shinsekai a beaucoup à offrir, à commencer par sa cuisine locale. Même si certains lieux peuvent ressembler à des bouis-bouis, on y mange très bien, et pour pas cher. Le quartier possède quelques restaurants spécialisés dans le Fugu (ce fameux poisson qui, s’il est mal préparé, peut être mortel), mais la spécialité du coin, ce sont plutôt les kushikatsu (串カツ, des petites brochettes de viande, poisson crustacée ou légumes, panée et frit). Spécialité d’Osaka, ces petites brochettes proposées à l’unité, pour 100 ou 200 yens, raviront vos papilles. Ce n’est pas de la grande cuisine, mais c’est généreux et chaleureux. De nombreux restaurants célèbres sont localisés dans ce quartier, et vous pourrez souvent voir de longue file d’attente devant les plus populaires. Je vous invite par ailleurs à essayer le restaurant Shodai Ebisu, que j’ai eu l’occasion de critiquer dans un précèdent article.

D’un point de vue strictement personnel, c’est un des quartiers d’Osaka que j’aime vraiment beaucoup. Shinsekai propose une ambiance exceptionnelle, complètement kitch et hors du temps, mais qui me ravi à chaque visite.

De nombreuses boutiques, et arcades commerciales sont également disponibles partout et vous pourrez y faire de bonnes occasions. Les tarifs dans le coin sont souvent très intéressants. Le quartier est devenu assez touristique depuis quelques années, et je vous recommande de vous y promener en soirée, lorsque les lumières des centaines d’enseignes illuminent les rues. On se retrouve vraiment dans un autre monde. Un nouveau monde qui vient du passé.

Informations pratiques



Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des