Promenade dans Shinagawa


Bonjour à tous,

Aujourd’hui, je vous emmène en promenade dans un quartier de Tokyo qui n’est pas forcement idéal pour cela : Shinagawa. Le quartier est plutôt connu pour sa gare, qu’une grande partie des Shinkansen du Japon emprunte. Mais une fois sortie de l’immense gare (si vous trouvez la bonne sortie, ce qui est loin d’être évident), on découvre que le quartier peux nous propose quelques point de vue intéressant. C’est parti !

Au dessus de la route

Je décide de commencer mon itinéraire par a sorti Ouest de la gare de Shinagawa. Entouré de hauts bâtiments et de très nombreux commerce et restaurant, le coin n’est pas spécialement joli. Je décide donc de partir plein nord et de longer la route principale qui passe par la gare. Les passages piétons qui passent au-dessus de la route sont l’occasion de faire les premières photos de la journée.

Je découvre un sanctuaire caché entre deux immeubles. Le lieu est calme et permet de faire une pause coupé du bruit de la circulation.

Mis à part cela, il y a finalement assez peu de chose à voir sur cet itinéraire. Sur la droite, je me rends compte qu’il y a une rivière, mais les voies de train qui mène à la gare me bloquent le passage. Dès que l’occasion se présente, je tourne et je me dirige vers les points d’eau. Il y a toujours quelques chose d’intéressant à voir au bord de l’eau.

Et effectivement, à peine arrivé, je tombe sur une jetée piétonne, qui longe la rivière sur une très longue distance. C’est idéal pour ma promenade ! Et je suis accueilli comme il le faut par un cormoran (je pense, parce que je ne suis pas vraiment un expert en ornithologie) qui pose tranquillement juste pour moi. Quelques japonais, amusés par la situation s’arrêtent pour regarder notre séance photos. Un sourire, quelques mots échangés, et chacun reprends sa route.

Mon copain le cormoran

De l’autre côté de la rivière, je vois quelques bâtiments insolites, une veille maison entouré de au building… L’urbanisme japonais est vraiment intéressant (ou bordélique, au choix…)

Pas à la bonne place ?

Le quartier de Shinagawa à vraiment les pieds dans l’eau. Je me rends compte qu’une multitude de fleuves, rivières, canaux s’entrecroise à chaque coin. De nombreux pont et passerelle me permettent de me déplacer et découvrir les environs. Sur les hauteurs d’un pont, je tombe sur une séance photo pour un mariage (ou une publicité pour un mariage ?). Le coin ne me semble pas romantique, mais pourquoi pas.

Fatigué par la chaleur du Japon, je fais une pause un petit parc sur mon chemin. Le parc est presque vide. Deux mères japonaises et leurs enfants jouent à l’ombre des arbres.

Je continue mon périple à travers un quartier d’habitation. Je navigue tant bien que mal à travers les petites rues de Tokyo. Je tombe au hasard sur un sanctuaire plein de charme, et complètement vide. Je profite du calme ambiant pour me ressourcer quelques instants.

L’entrée du sanctuaire

Sur la fin de mon parcours, je tombe sur une rue en travaux. Jusque-là, rien d’exceptionnel. Par contre, les barrières en forme de singe me surprennent un peu plus. Le japon est vraiment plein de surprise.

Des barrières singes

Finalement, il est temps pour moi de retourner à la gare suite à une longue après-midi de marche. Le bilan de cette promenade est plutôt positif. J’ai eu l’occasion de découvrir un tas de lieu intéressant dans un quartier qui ne le semblait pas au premier abord.

Si ça vous intéresse, vous pourrez retrouver l’itinéraire de cette promenade ici : Découverte de Shinagawa

A bientôt pour d’autre aventure !

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *