Kōko-en, le jardin au neuf facettes

  • 9
    Partages

Une très jeune histoire

Le jardin Kōko-en (好古園), situé dans la ville d’Himeji possède une histoire toute récente. En effet, le jardin fut créé en 1992 pour célébrer le centenaire de la création de la municipalité de Himeji. Le Kōko-en est situé à l’ouest du château d’Himeji, à quelques pas seulement. Il est situé dans une zone qui accueillait autrefois les appartements du daimyo (gouverneur de province) du château et de sa garde rapprochée.

L’ambition lors de la création de ce nouveau jardin fut de proposer un projet naturaliste et esthétique qui reflèterait les beautés de l’ère d’Edo (1603 – 1868) au travers de 9 jardins reparti sur 3,5 hectares.

Les neuf jardins d’Edo

Votre promenade vous mènera dans les jardins suivants :

  • Le jardin de la résidence du seigneur, centré autour d’un étang qui abrite 250 carpes Koï. Ce jardin, est particulièrement agréable et permet de profiter d’un environnement mettant en valeur la nature environnante. Un restaurant permet également de profiter de ce jardin autours d’un repas.
  • Le jardin des semis (Nae-no-niwa), est un jardin ou l’on peut admirer la croissance des semis de plante
  • Le jardin dédié à la cérémonie du thé. Celui-ci abrite une maison de thé, nommée Souju-an, dans laquelle les cérémonies ont lieu. Le château d’Himeji est visible depuis ce jardin.
  • Le jardin paysager plat, qui propose un jardin campagnard avec une atmosphère libérée et des jolies couleurs aux printemps et en automne.
  • Le jardin d’été, qui propose des paysages de saison, allant de la verdure du printemps jusqu’au feuilles colorées d’automne. Le donjon principal de château est également visible depuis ce jardin.
  • Le jardin des pins, qui représente une forêt de pin, paysage typique de l’ile de Seto. En été, des fleur d’aigrette, symbole de la ville d’Himeji, fleurissent dans le jardin.
  • Le jardin fleuri qui présente des fleurs typiques de l’ère Edo. C’est le plus petit jardin du Kōko-en, et le plus coloré au printemps et en été.
  • Le jardin traditionnel japonais. Celui-ci est centré autour d’un étang et d’une petite colline. Dans la partie nord de l’étang, des pierres sont arrangés selon le motif traditionnel de la tortue, tandis que dans la partie sud, elles sont arrangées en forme de grue.
  • Le jardin des bambous, qui comme son nom l’indique regroupe une grande variété de bambous. Son design représente un parapluie japonais traditionnel. C’est un endroit calme et relaxant pour écouter le son du vent dans les feuilles de bambou.

Visite du Kōko-en.

Les 9 jardins présent dans le Kōko-en sont séparé par des murs tsuji-bei (mur en terre surmonté d’un toit en tuiles). On se promène donc de jardin en jardin, changeant d’ambiance après chaque passage par une porte. La promenade est très agréable et les jardins sont magnifiques. Le fait d’avoir des petits jardins séparés permet de se sentir isoler et de pleinement apprécier chaque lieu.

Toujours calme et relaxant, le Kōko-en est parfait pour prendre une bonne dose de zen. Si vous allez à Himeji et que vous visitez le château, n’oubliez surtout pas de vous rendre également au Kōko-en. La visite vaut clairement le détour.

Photos



En savoir plus sur les jardins japonais


Informations pratiques

Kōko-en
Adresse : 68 Honmachi, Himeji, Hyogo 670-0012, Japon
Horaires : ouvert tous les jours de 9h à 17h
Tarifs : 310 yens
Tarifs groupé Château d’Himeji + Kōko-en : 1050 yens
Site internet : https://www.himeji-machishin.jp/ryokka/kokoen/en/index.php




  • 9
    Partages
Vous aimez le japon ?Découvrez le meilleur du Japon avec TekuTeku Japan

Rejoignez moi et soyez averti lorsqu'un nouvel article est publié. C'est gratuit pour vous et cela m'aide à rester motivé pour vous proposer toujours plus de contenu !