Meiji-jingu, l’emblématique sanctuaire de Tokyo

  • 10
    Partages

Histoire du Meiji-jingu

Le Meiji-jingu (明治神宮) est probablement le sanctuaire le plus emblématique de Tokyo. Construit dans un écrin de verdure en plein centre de la mégalopole, il est dédié aux âmes de l’empereur Meiji (1852-1912) et de son épouse l’impératrice Shōken (1849-1914). Bien qu’emblématique de la ville de Tokyo, celui-ci est relativement récent

Suite au décès de l’empereur Meiji en 1912, et de sa femme l’impératrice Shōken en 1914, il est décidé de dédier un sanctuaire. Celui-ci sera construit sur un terrain appartenant à la maison impériale, situé dans le quartier de Yoyogi, à Tokyo.

La construction débute en 1912 et durera jusqu’en 1920. Le sanctuaire sera construit, tout en bois de cyprès du Japon, au cœur d’un jardin dessiné par l’empereur lui-même. 100 000 arbres en provenance de tout le Japon seront envoyés par la population en hommage et planté dans cet immense jardin.

Le sanctuaire sera détruit par les bombardements américain en 1945. Il sera finalement reconstruit en 1958. En 1973, un nouveau bâtiment fut construit dans le sanctuaire : le shiseikan (至誠館), une salle dédiée au arts martiaux. Enfin, en 1993, pour fêter les 70 ans du sanctuaire, une salle dédiée à la danse traditionnelle kagura sera également construite : le kaguraden (神楽殿)

Une visite nature en plein cœur de Tokyo

L’entrée du sanctuaire se trouve à quelques pas seulement de la gare de Harajuku. Un immense Torii en bois de cèdre, à l’orée d’une forêt indique l’entrée du sanctuaire. Mesurant 12 mètres de hauteur, il est impossible de le manquer. Un chemin de près de 750 m traverse la forêt et nous emmène en son cœur où se trouve les bâtiments du sanctuaire Meiji-jingu.

L’impressionnant sanctuaire nous accueille dans une ambiance particulièrement relaxante malgré les nombreux visiteurs. Les senteurs du bois de cyprès hinoki, utilisé pour construire les bâtiments, sont envoûtantes et ajoutent à l’ambiance zen du lieu. Les arbres centenaires qui habitent le sanctuaire y jouent aussi pour beaucoup.

L’architecture du sanctuaire, tout en bois est également impressionnante et mérite d’être vu. Tout le savoir-faire des charpentier japonais est mis en avant dans ces bâtiments construit selon le style nagare-zukuri.

Le sanctuaire Meiji-jingu reste surtout un lieu de culte et de vie important pour les japonais. Si vous avez un peu de chance, vous pourrez d’ailleurs peut être apercevoir une cérémonie de mariage shintoïste ou l’une cérémonie organisé tout au long de l’année.

Un indispensable

Si vous vous rendez à Tokyo pour la première fois, le sanctuaire Meiji Jingu fait partie des indispensables à visiter. C’est le sanctuaire emblématique de la ville, niché au cœur d’un écrin de verdure dans la plus grande mégalopole du monde. La visite peut être aisément couplé avec le quartier de Harajuku à quelques pas seulement du sanctuaire. N’hésitez pas à visiter également le Meiji-Jingu Gyoen, le jardin de l’empereur, situé lui aussi dans l’enceinte du sanctuaire.

Photos


Informations pratiques

Meiji-jingu
Adresse : 1-1 Yoyogikamizonocho, Shibuya City, Tokyo 151-8557, Japon
Tel : +81333795511
Horaires : Ouvert tous les jours, de 5h à 18h
Site internet : https://www.meijijingu.or.jp/en/



En savoir plus sur l’ère Meiji


  • 10
    Partages
Vous aimez le japon ?Découvrez le meilleur du Japon avec TekuTeku Japan

Rejoignez moi et soyez averti lorsqu'un nouvel article est publié. C'est gratuit pour vous et cela m'aide à rester motivé pour vous proposer toujours plus de contenu !