Eki Stamp, les tampons de gare au Japon


Les tampons sont une institution au Japon, et plus largement en Asie. Ils sont utilisés par toutes les administrations, les sociétés ou organisation. Toutes les familles possèdent un tampon officiel qu’ils utilisent pour signer des documents (à la banque, signer pour un colis reçu, etc…). L’écriture et la lecture des idéogrammes n’étant pas toujours facile, l’utilisation des tampons s’est fortement développé dans l’histoire du japon pour éviter la confusion sur les documents officiels. Cela a également permis de développer un artisanat très poussé du tampon.

Puis, avec le temps, le tampon est devenu commémoratif. Il y a ainsi eu des tampons spécialement créé pour des grands évènements, pour des musées, pour des temples, et bien sûr, pour les gares. Ainsi sont nées les Eki Stamp. Eki : Gare en Japonais. Stamp (prononcé « sutanpu » en japonais), qui viens de l’anglais et signifie « tampon ».

Chaque gare japonaise possède un « Eki Stamp » au design unique, reprenant souvent une image du quartier, d’un monument ou d’une spécialité locale, accompagné du nom de la gare, évidement. Et comme tous les tampons sont uniques, certain font preuve d’une grande créativité et peuvent être absolument magnifique.

Les « Eki Stamp » sont accessible gratuitement à tous dans les gares. Vous pouvez obtenir un souvenir très sympathique de chaque gare par laquelle vous passez. Vous pouvez vous procurer un carnet spécial pour les Eki Stamp, appelé スタンプノート(sutanpu noto), dans la plupart des grandes librairies ou papeterie, pour environ 500 yen. Pour ma part, j’ai acheté un petit carnet (ne le prenez pas trop petit, certains tampons peuvent être assez imposant) sur lequel je tamponne toutes les gares dans lesquelles je me rends.

Et c’est là que ça commence à être intéressant. Dans chaque gare, il n’y a qu’un seul « Eki Stamp ». Généralement, le tampon est situé près d’une sortie, souvent à l’intérieur de la gare. S’il est facile de trouver le tampon dans une petite gare, cela peut vite devenir compliqué dans une très grande gare (par exemple, celle de Shinjuku, qui possède près de 200 sorties). Si vous n’arrivez pas à trouver le tampon, les employés de gares seront heureux de vous aider. Ne vous inquiétez pas, il suffit d’apprendre quelques mots tout simple de japonais pour débloquer la situation.

Sumimasen, eki sutanpu wa doko desu ka ?

Excusez-moi, ou se trouve le tampon s’il vous plait ?

Avec ces quelques mots adressé à un employé de gare, il vous indiquera gentiment l’emplacement du tampon. Dans certain cas, ce sont les guichets qui ont le tampon et il ne sera accessible que sur demande. Je me suis même retrouvé à rentrer dans les bureaux par des portes cachées (oui, il y a plein de portes cachées pour les employés dans les gares) pour avoir accès au tampon tant convoité. Mais rassurez-vous, le personnel de gare est toujours content de vous renseigner sur l’emplacement d’un tampon et vous aurez très souvent droit à de nombreux sourires bienveillant. Certains employés m’ont même laissé passer les portiques sans payer juste pour aller chercher mon tampon de l’autre côté. Clairement, il y a toujours une bonne ambiance et des gens très prévenant lors de la chasse au tampon.

Malgré plus de 13 ans à parcourir le Japon, à visiter des dizaines de lieu, à passer par des centaines de gares, je n’ai découvert les « Eki Stamp » que récemment. Je me demande comment je suis passé à côté. Pourtant j’avais déjà bien repéré la passion des japonais pour les tampons. Depuis, j’ai commencé à remplir mon petit carnet de voyage avec les tampons que je trouve lors de mes pérégrinations. Ce petit passe-temps qui peut sembler futile devient très vite addictif et donne finalement beaucoup de très bon souvenir. On se prend vite au jeu de la recherche du tampon dans chaque gare visitée. Et avec 9161 gares référencés au Japon (pour comparer, il y a 2966 gares en France), et donc autant de tampons unique, c’est une quête qui n’est pas prêt de se terminer.

Les tampons se trouvent dans toute les gares de trains locaux, de Shinkansen, de métro. Chaque compagnie de train a son propre style de tampon, grand ou petit, rond ou carré, bleu, rouge, noir ou vert, etc…

Ainsi c’est développé une passion au japon qui pousse certaines personnes à collectionner les tampons partout dans le japon. Certain vont par exemple collectionner tous les « Eki Stamp » d’une ligne en particulier, parcourant durant la journée toutes les gares de la ligne. D’autres se déplaceront spécialement sur de grande distance juste pour obtenir un tampon particulier. Certains collectionneurs les plus ardu vont jusqu’à avoir leur propre encre sur eux pour garantir une impression de bonne qualité. Il est vrai que certains tampons peuvent être un peu usé par le temps dans certaines gares.

Pour ma part, étant majoritairement situé dans le Kansai depuis que j’ai débuté, ma collection se compose principalement d’Eki Stamp entre Kyoto et Osaka. Aujourd’hui, j’organise mes déplacements en me gardant 5 minutes pour chercher le tampon de la gare ou je me trouve. Trouver un nouveau tampon est devenu un petit plaisir qui ne coute rien mais qui apporte beaucoup. Alors pourquoi se priver ?

Vous pourrez également trouver des tampons dans presque tous les lieux touristiques, aquariums, musées, offices du tourisme, jardins, etc… Généralement, dans ces lieux, les tampons sont bien mis en évidence et son donc facile à trouver. C’est joli, c’est gratuit, c’est donc une bonne idée pour se constituer un carnet de voyage plein de souvenir.

Alors ça vous a donné envie de chercher les Eki Stamp lors de votre prochain voyage au Japon ?


Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des